top of page

À la découverte de la plus vieille ville d'Iran, Hamadan

Dernière mise à jour : 25 oct. 2022


Hamadan et sa province, c’est plus de deux millénaires d’une histoire qui nous livre encore tout son héritage. La ville la plus ancienne d’Iran, et l’une des plus vieilles au monde, est considérée comme la première capitale de l’Empire perse, celle du peuple des Mèdes plus exactement. Pôle historique mais aussi commercial, Paris-Perse vous fait découvrir cette ville, son histoire et son artisanat unique!


Un passé glorieux


Il y a plus de 2500 ans, dans la région montagneuse du Nord-Ouest de l’Iran, le premier roi des Mèdes, Dahyuka, fonda la ville de “Hegmataneh”, signifiant "lieu de rassemblement" en langue ancienne. Située à 1800m d'altitude, la ville jouit d’un climat rigoureux en hiver mais les journées d’été y sont douces, au point que les rois achéménides et parthes en font leur capitale estivale. Les fouilles archéologiques permettent en effet de faire remonter les artefacts du site de Hegmataneh ainsi que les inscriptions de Ganjnameh (situées à proximité) à cette époque.


Au fil des époques, la nom de la ville ne cesse de muer : à l’époque des Sassanides, elle devient “Ahmatan” (ou “Ahmadan”) et finalement en “Hamadan”. Dans le livre d'Esther de la Bible, on la connaît sous le nom d’Ecbatane.



Hamadan est aussi connue pour abriter le tombeau d’Avicenne, père de la médecine et de la philosophie mais aussi pour être un lieu de pèlerinage pour les juifs d’Iran car on y trouve le mausolée d’Esther et de Mardichée, deux personnages bibliques qui ont également inspiré le Coran.


Un artisanat à l’échelle de sa grandeur


Ce passé glorieux a fait de Hamadan un véritable pôle culturel, véritable carrefour de l’artisanat perse dans toute son excellence.


Poterie et céramique


Les domaines les plus importants de l'artisanat à Hamedan sont la poterie et la céramique, mondialement connues. La production de poterie et de céramique est située à Lâlejin, dans le Nord de la province, et ce depuis près de 700 ans. En effet, la ville Lâlejin est dotée d’une glaise d’une très grande plasticité qui permet de créer des objets fins et délicats tout en étant très solides.



Aussi fou que cela puisse paraître, la majorité des habitants sont artisans potiers avec de nombreux maîtres en la matière, entretenant ainsi un savoir-faire séculaire. Ce savoir-faire se traduit par des objets aux formes et motifs originaux, des couleurs vives et une qualité incomparable qui fait sa renommée dans le monde entier.










Tapis

Hamadan est aussi le centre du commerce des tapis qui sont manufacturés dans les villes environnantes, d’ailleurs, les meilleurs d'entre eux en portent le nom comme les Nahavand, Tuiserkan, Malayer ou Hosseinabad. Les tapis les plus génériques de la région sont quant à eux regroupés sous l'appellation “Hamadan”.



Comment les reconnaître ? Ils se caractérisent par des motifs très divers dont le “hérati”, composé d'une fleur à l'intérieur d'un losange entourée de quatre feuilles d'acanthe. Leur singularité se joue également au niveau des couleurs avec une dominance de nuances de bleu indigo et de rouge garance. Autre particularité, presque tous sont ornés d’une frange à l'extrémité alors que le côté opposé n’en possède qu’une très étroite.


Les tapis anciens de la région d’Hamadan, appelés Shahr-baff (Shahr = ville, baff = nœud), possèdent une excellente réputation mais ils demeurent très rares.

Tels qu’ils soient, les tapis de Hamedan sont très appréciés pour leur résistance, particulièrement adaptée à un usage quotidien sur la durée.




Paris-Perse et sa fondatrice Tanin vous fait connaître son pays d'origine, l'Iran, dans tout ce qu'elle offre de meilleur, qu'il s'agisse de son artisanat d'exception ou de ses saveurs envoûtantes. Paris-Perse incarne le trait d'union entre ses deux vies, celle en Iran où elle déniche ces pépites et la France où elle les fait découvrir à tous avec passion et enthousiasme. Restez connectés sur @parisperse pour être au courant des nouveautés de la boutique !


58 vues0 commentaire

Comments


bottom of page