Le termeh, découvrez le cachemire iranien


Marchand de Termeh à Ispahan

Le termeh aussi appelé “cachemire iranien” est un tissu précieux dont la méthode de confection est unique. Bien que sa région d’origine demeure floue, les historiens s’accordent pour la situer en Iran, et plus exactement dans la région d’Ispahan. C’est au cours de la période Safavide et sous le règne du Shah Abbas que la fabrication du termeh atteint son âge d'or, notamment dans la province de Yazd dans le sud-est d’Ispahan. À l’époque, les artisans fabriquaient surtout des vêtements de cérémonie d’une grande valeur et qui valaient une fortune. Encore aujourd’hui, le termeh de Yazd est considéré comme le plus beau au monde.


La ville de Yazd, classée au patrimoine mondial de l'Unesco
La ville d'Isfahan, épicentre de la culture et de l'artisanat persans

Et cela n’est pas dû au hasard ; l'expertise des Iraniens dans la délicatesse du tissage, la noblesse des matériaux et les motifs extraordinaires de cet artisanat sont à la hauteur de cette réputation.

Le termeh fait aussi partie des rares métiers de tissage confectionnés entièrement à la main et demande un savoir-faire solide à l’expert tisserand et son assistant, appelé Goushvareh-kesh. La première difficulté réside dans le tissage de la laine et de la soie qui constitue en lui-même un travail de longue haleine tant il demande patience et délicatesse : un bon tisserand produit seulement entre 25 et 30 cm de laine par jour !


Le termeh se décline en de nombreuses couleurs

Autre challenge de taille : choisir et assortir les couleurs et leurs contrastes parmi la large palette de nuances obtenues grâce aux plantes : le rouge foncé, le rouge clair, le vert, l'orange, le noir… et les tisser en représentant divers motifs dont le boteh jegheh ou motif paisley auquel nous avons consacré un article, mais aussi de divers motifs floraux et géométriques.


Auparavant réservé à l’élite aristocratique, aujourd’hui le termeh se voit davantage démocratisé en faisant souvent office de cadeau de mariage ou autre cérémonie officielle. Il n’est d’ailleurs pas rare de voir une nappe en termeh chez un foyer iranien de la classe moyenne.


Si cet article vous a intéressé nous avons une bonne nouvelle : Paris-Perse va bientôt vous proposer des Termeh issus de productions artisanales iraniennes pour décorer votre intérieur, restez connectés !

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout