Divinités et démons de la mythologie perse



Le mois dernier, vous nous avions fait découvrir les fondements de la mythologie perse et du zoroastrisme ainsi que ses deux principaux dieux, Ormazd (Ahura Mazda), l’incarnation du bien et Ahriman (Zurvan Akaran), l’incarnation du mal. Tous les deux répandent leurs forces antagonistes sur l’Univers, épaulés respectivement par des créatures bienfaisantes et des démons.



Les divinités bienfaisantes




Les Ashmapands ou “Immortels bienfaisants”


Les Ashmapands, aussi appelés “Immortels bienfaisants” sont des entités entourant Ahura Mazda, ils cumulent à la fois les qualités divines et humaines. Ils sont au nombre de 7 :


Vohu Manah, “la Bonne Pensée” :

Il incarne la bonne pensée, protecteur du bétail et des troupeaux.

Nom persan : Bahman.

Démon opposé : Aka Manah (mais aussi Aeshma).


Asha Vahishta, “la Vérité-Justice excellente” :

Il incarne la justice, la pureté, la vérité et protège le feu.

Nom persan : Ordibehest.

Démon opposé : Indra.


Khshathra Vairya, “le Pouvoir désirable” :

Il incarne la charité, la bienfaisance, protège le ciel, les minéraux et les métaux.

Nom persan : Sharivar.

Démon opposé : Cauru.


Spenta Armaiti, “la Sainte Dévotion” :

Véritable patronne de la Terre, elle symbolise la dévotion, pensée juste et la sagesse.

Noms persans : Isfandarmud, Esfand.

Démon opposé : Naonhaithya.


Haurvatât, “l’Intégrité” :

Elle incarne la prospérité, la santé tout en protégeant les eaux.

Nom persan : Xordad.

Démon opposé : Tauru.


Ameretât, “l’Immortalité” :

Soeur présumée de Haurvatât, elle incarne l'immortalité et protège les plantes.

Nom persan : Mordad.

Démon opposé : Zairika.


Spenta Mainyu, “l’Esprit Saint”, le protecteur de l’humanité.


Les Ashmapands assistent Ahura Mazda dans la création et protègent chaque partie de cette dernière. À la fois divinités et concepts, ils restent des divinités protagonistes après Ahura Mazda et demeurent très présents dans l’Avesta.



Les Yazatas, les “Génies bienfaisants”


Au troisième rang de cette hiérarchie des divinités du “Bien”, on retrouve les Yazatas, les “Génies Bienfaisants”. À savoir qu’ils sont érigés au rang de dieux chez les Mazdéens, ce qui n’est pas le cas pour les Zoroastriens. En voici une liste non-exhaustive :



ATAR (ADAR)

Dieu du feu, il est le fils d'Ahura Mazda et le premier dans la hiérarchie des Yazatas. Atar veille sur l'ordre cosmique et est le garant de la vérité suprême.

Nom persan : Adar.

Démon opposé : Azi.



ARDVI SURA ANAHITA (ABAN)

Anahita est l’une des divinités les plus célébrées, elle est la source de vie, liée à la purification, protectrice des eaux et du bétail. Anahita est également assimilée à la fécondité et la fertilité.

Nom persan : Nahid



MITHRA (MIHR)

Mithra est la divinité perse la plus connue aux yeux des occidentaux car son culte s’est étendu jusqu’à l’Empire Romain. Celui qui était au début le dieu veilleur des contrats et des pâturages, devient peu à peu le dieu guide vers le Bon ordre et détient le contrôle de l'ordre cosmique. Associé à la fois au Soleil et à la Justice, il protège le juste et punit l'injuste. Il est représenté vêtu d'une cuirasse en or, armé d’une lance d'argent ainsi que d’une "massue de fer aux 1000 bosses et 1000 lames" utilisée contre le dieu du Mal Ahriman, et son char est tiré par quatre chevaux immortels ferrés d'or et d'argent.

Nom persan : Mehr


SRAOSHA (SEROSH)

Désigné comme “l'oreille d’Ahura Mazda”, Sraosha est l'un des génies les plus vénérés du culte mazdéen car il sert de messager entre le dieu suprême et ses adorateurs. Il est représenté comme un guerrier en armure qui inflige aux mensonges les pires coups. Avec sa hache de combat, il fracasse les crânes des démons, et notamment Aeshma.

Nom persan : Sorush.

Démon opposé : Aeshma.



VAYU (VAYOU)

Dieu de l'air et de l'atmosphère, il insuffle aussi bien la vie que la mort, ce qui en fait un dieu neutre, entre le Bien et le Mal. Vayu règne dans le vide qui sépare le monde de lumière de Ormazd et les ténèbres d'Angra Mainyu : le vide. On l’invoquait dans les combats et pour la libération des captifs de guerre.



TISHTAR (TISTRYA)

Dieu des pluies, il mène une lutte cosmique contre le démon de la sécheresse, Apaosha. On l’associe à l'étoile Sirius.

Nom persan : Tir

Démon opposé : Apaosha.



FRAVASHIS

Ces anges gardiens-guerriers protègent les individus dans le monde matériel dans la bataille du Bien contre le Mal.



Les Yazatas ci-dessus ne sont qu’une infime partie de centaines de divinités qui possèdent toutes un rôle clé dans le monde du Bien et sa lutte contre les ténèbres.


Ahura Mazda est également entouré d'une armée...d'animaux ! Renard, hérisson, cheval, vautour, chien, coq, castor, bœuf, loutre… Ces animaux sacrés l’aident à se défendre contre Ahriman qui dispose lui aussi d’une armée d’animaux.



Les divinités malfaisantes



Tout comme Ormazd, Ahriman est entouré de divinités malfaisantes pour pouvoir lutter contre le Bien et instaurer le Mal sur le monde. Ces génies du mal aussi appelés “Daevas” signifiant “Démons” sont tout aussi nombreux que le cercle d’Ormazd. Nous en soulignerons ici les principaux.


Pour commencer, il faut savoir qu'Ahriman est lui aussi entouré d'une garde rapprochée qui ne porte pas de nom mais dont chaque membre s’oppose précisément à un génie bienfaisant du cercle d'Ormazd :


AKA MANAH, la "Mauvaise pensée"

Il est l’esprit du Mal, le malin, maître de la discorde.

Génie opposé : Vohumano.


AESHMA, l’”Impétueux”

Messager d'Ahriman, il incarne la fureur, la colère, la violence, la méchanceté. Il est le démon le plus puissant après Ahriman et recherche constamment la confrontation.

Génie opposé : Sraosha.


SAURU, la “Dureté du cœur”

Il incite à la violence, aux vols et aux actes tyranniques.

Génie opposé : Khshathra Vairya.


INDAR, la “Trompeuse”

Dupeuse, elle attend sur un pont pour y précipiter les âmes damnées en enfer.

Génie opposé : Asha Vahista.


NAONHAITHYA, l'”Orgueil”

Génie opposé : Spenta Armaiti.


TAURU, “La soif”.

Génie opposé : Haurvatat.


ZAIRIKA, “La faim”

Génie opposé : Ameretat.



Il existe aussi des “Daevas” divisés en plusieurs catégories : les Yâtus (génies malfaisants invoqués par les magiciens et les sorciers, en lutte contre le Bien), les Pairikas (sorcières démoniaques prenant la forme de belles femmes), les Drujes, les Jânis, les Mazaniens ou encore les Catars

Parmis les Drujes les plus connues :


NACUS (NAZU)

Démon féminin des cadavres, de l'impureté, de la contagion et de la putréfaction. Nacus prend la forme d'une mouche, et arrive tout de suite après la mort d'un homme, infectant le défunt.



JAHI, “La Magicienne”

Druje incarnant la luxure et la débauche, elle est celle qui parvient à faire sortir Ahriman de sa sommeil, 3000 ans après que ce dernier ait été paralysé par Ahura Mazda.

Génie opposé : Ashi-Vahuni.



APAOSHA

Démon de la sécheresse prenant la forme d’un cheval noir. Sa mission consiste à empêcher les eaux bienfaisantes de se répandre sur la terre. Il combat le génie de la pluie Tishtar, par lequel il finira par être vaincu, en empêchant le cycle des eaux de se renouveler dans le lac Vourukasa.


AZI (AZ)

Démon du besoin et de la convoitise. Son objectif ? Éteindre le feu sacré pour interrompre le culte mazdéen, faisant de lui le rival d’Atar.


ACTOVIDHOTUS

Démon de la décomposition. Il accuse l'homme au jugement suprême, et cherche sans cesse à le condamner à mort. Il est le rival des Fravashis.


BUSHYANCTA, “La pâle”

Démon du sommeil sensuel et intempestif, du sommeil trop prolongé. Ce Druje endort les croyants pour les détourner de leurs devoirs religieux.


La liste de démons est encore longue :


CPENJAGHRA

Démon destructeur de la croissance.


ARACKA

Démon de l’envie.


TAFNU

Démon de la fièvre.


SEJ

Démon qui s'efforce de provoquer un malheur dans chaque maison où il y a un nourrisson.


AKA MAINYU, le “Mauvais esprit”

….


En plus des Daevas, Ahriman a à sa portée de nombreux êtres humains, parmi eux des :

  • "Kavis despotiques" : des rois et des dirigeants tyranniques (des despotes).

  • "Karapans" : des prêtres mauvais s’opposant au Mazdéisme.

  • "Mairyas bipèdes" : des guerriers hostiles au Mazdéisme.

  • "Ashemaoyas bipèdes" : des humains souillés et impurs.



Enfin, Ahriman, tout comme Ormazd, possède une armée d’animaux et d’insectes malfaisants, les Khrafstras. Parmi cette armée quelque peu rampante, on compte des scorpions, des fourmis, tous les insectes les plus repoussants, des serpents, des iguanes, des crapauds, des grenouilles, des tortues, mais aussi des loups. Contre ces animaux, il fallait utiliser le Sraoshocarana, une sorte de fouet. Tuer ces animaux était vu comme un acte de purification du monde.


À présent, vous connaissez les grandes lignes de la mythologie riche et vaste qui a bercé la culture perse depuis des millénaires, en inspirant son art et les croyances de son peuple.